Lorsque l’on devient danseuse exotique, mettre en place une routine peut s’avérer utile. Choisir des chansons, se présenter par son nom de scène et faire connaissance avec les habitués par exemple. Une expérience qui offre des avantages et une certaine ouverture d’esprit!

Tout le monde à sa place !

Quand vous approchez le milieu des clubs de danse exotique, vous apprenez qu’il n’y a pas qu’une seule manière d’être sexy. Et ce dans le style de danse ou le type de corps. Toutes les strip-teaseuses ne sont pas des danseuses de pole, et tous les danseuses de pole ne sont pas des strip-teaseuses. Il y a des filles qui sont des expertes en pole fitness et des filles qui touchent à peine le pôle. Il y en a d’autres qui twerk et remuent leur fessier toute la journée, et d’autres non. Vous trouverez également de la diversité dans les âges. Des danseuses qui ont à peine plus de 21 ans et d’autres qui ont près de 40 ans. Quand à la taille, les danseuses paraissent toutes grandes mais c’est uniquement à cause des talons. Et à la finale, bien que chaque public réagisse différemment aux danseuses et à leurs styles, tout le monde est le préféré de quelqu’un et légitime.

L’indépendance.

Le métier permet aussi d’être indépendante, d’être son propre patron. Selon les clubs vous pouvez même décider quand et combien vous voulez travailler. Autre aspect, chaque jour les danseuses doivent faire en sorte que les clients se sentent spéciaux et doivent apprendre à mettre de côté l’émotionnel de la journée. Une qualité qui sert dans la vie de tous les jours aussi ! Puis en tant que femme, le métier apprend à rester forte et confiante. Car l’inverse ne peut fonctionner dans ce milieu! Décidée à vous lancer? Retrouvez nos conseils pour devenir danseuse exotique!

 

 

Découvrez cet été au Sc Club notre nouvelle collection de Mojitos !

 

risus. Aliquam ut pulvinar eleifend mattis elit. neque. felis ante. ipsum libero.